/// Photographie augmentée 2 ///


Le collage est une technique de création artistique qui consiste à organiser une création plastique par la combinaison d’éléments séparés, de toute nature : extraits de journaux avec texte et photogravures, papier peint, documents, objets divers.

Jusqu’en 1941, le collage fait progresser les techniques de création, selon les principes des différents mouvements artistiques.
Pendant la période du cubisme, des artistes comme Georges Braque et Pablo Picasso reviennent à des compositions plus lisibles en recourant au collage, qui permet aussi de réorganiser l’espace du tableau en créant des plans superposés et supplémentaires.
De 1918 à 1931, les dadaïstes et les surréalistes manifestent à travers le collage leur volonté de se démarquer. Ils manipulent de diverses manières des matériaux très variés : en 1918 Raoul Hausmann, Hannah Hoch et John Heartfield se servent de photographies qu’ils découpent pour critiquer l’actualité politique ; en 1919, Max Ernst emploie des gravures anciennes pour en faire des collages qu’il réunit ensuite dans des romans fantastiques.
En parallèle à l’activité subversive des dadaïstes et des surréalistes, de 1914 à 1941 se développe une pratique plus posée du collage, en particulier tournée vers la décoration. Ainsi Henri Matisse réalise-t-il de grandes gouaches découpées pour faire des maquettes, par exemple celles des vitraux de la chapelle du Rosaire de Vence.
Depuis 1941, le collage est une pratique artistique courante et le public devient familier avec cette technique à travers de très nombreuses expositions. Jean Dubuffet emploie le collage pour souligner la sensualité des images et le dynamisme des compositions, Jiri Kolar théorise le collage en opérant des distinctions précises entre les différents procédés utilisés, Bernard Réquichot pratique l’accumulation et la répétition d’une même image (aliments, animaux) pour provoquer le dégoût.
En 1992 s’est créé en France la première organisation européenne fédérant des artistes collagistes, d’abord sous le nom de Collectif Amer, puis sous le nom d’Artcolle. Elle a à son actif plus de 500 expositions consacrées à l’art du collage, dont le Salon du collage contemporain qui se tient chaque année, à Paris, depuis 1993. Elle est également à l’origine de la création du premier musée consacré à l’art du collage, situé à Plémet.

Les élèves de première option facultative, jouent ici avec des photographies trouvées dans les magazines...et créent ainsi de nouvelles narrations entre fiction et réalité, perturbant ainsi notre regard sur l’image



Portfolio

JPEG - 370.6 ko JPEG - 395.7 ko JPEG - 345.8 ko JPEG - 413.7 ko JPEG - 415.5 ko

Navigation

Articles de la rubrique